VIDEOS. Mort d'Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF - La Parisienne

VIDEOS. Mort d'Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF - La Parisienne

L'Alliance des Femmes pour la Démocratie : l'engagement politique d'Antoinette Fouque

Antoinette Fouque met en place l'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie au moment des 200 ans de la révolution française. L'AFD se bat dans le but d'empêcher la montée des extrémismesdès lors que les droits des femmes sont encore menacés actuellement. Antoinette Fouque s'engage avec les radicaux de gauche au scrutin européen de 1994. Elle siège à Strasbourg durant 5 années.

Antoinette Fouque a été enseignante après avoir décroché son diplôme universitaires Lettres. En parallèle à à l'enseignement, elle collabore avec des maisons d'édition. C’est au début des années 1970 qu'elle s'associe à une UV sauvage au sujet de la sexualité de la femme avec la philosophe Luce Irigaray. Antoinette Fouque fait la connaissance du psychiatre Jacques Lacan à la fin des années soixante.

C'est elle qui crée le MLF, Mouvement de libération des femmes) avec le soutien d'autres militantes. Au début des années 80, Antoinette Fouque s'envole pour les Etats-Unis et se met en retrait du MLF. Le mouvement, alors en proie à des querelles internes, a de moins en moins d'adhérentes. Antoinette Fouque s’est battue tout au long de sa vie pour faire progresser le droit des femmes.

Antoinette Fouque s'engage pour les femmes en luttes partout dans le monde

Tous les combats féministes ont reçu le soutien d'Antoinette Fouque. Selon la militante, il y a plus inconnu que le soldat inconnu : son épouse. C'est ce qu'elle clame durant une manifestation du Mouvement de libération des femmes sous l'Arc de Triomphe. Chevalier des Arts et lettres et Commandeur de la Légion d'honneur, elle meurt en 2014. Antoinette Fouque s'engage aux côtés de femmes en luttes comme la Birmane Aung San Suu Kyi et la Catalane Eva Forest.