Antoinette fouque - site archives

photo Antoinette Fouque - Site Archives

Le groupe Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF, a été fondé par cette grande militante. Après des études supérieures en Lettres, Antoinette Fouque (Antoinettefouque-archives) a été enseignante. Elle se fait critique littéraire pour plusieurs maisons d’édition en plus de son métier d’enseignante. Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque décroche un DEA. L'étudiante fréquente Monique Wittig, romancière féministe au même moment.

Antoinette Fouque se différencie de la philosophe Simone de Beauvoir et sa théorie du 2e sexe. "Le dictionnaire universel des créatrices" sort sous sa direction, il rend hommage aux femmes qui ont fait avancé le monde depuis quarante siècles. Naturellement, Antoinette Fouque a collaboré à différents ouvrages collectifs ainsi qu'à de multiples débats.

La jeunesse d’Antoinette Fouque

Antoinette Fouque perçoit les soucis que doit affronter une femme lorsqu’elle doit assumer ses fonctions de mère et d’épouse alors qu'elle a un métier lorsqu'elle est maman au coeur des années 60. Elle conservera toujours un solide enracinement politique à gauche de sa jeunesse passée dans un environnement ouvrier. C'est à Marseille que se déroule son enfance. Antoinette Fouque suit d'abord des études à l'université d'Aix-en-Provence puis gagne la capitale pour des études de Lettres. Elle est encore en faculté quand elle se marie.

Editrice et libraire

En 1973, elle crée Les Editions des femmes, en même temps que les Librairies des femmes sur Lyon, Marseille et Paris. Avec sa maison d'édition, Antoinette Fouque met au premier plan la création féminine. L'ensemble de la production littéraire féminine du moment est présentée dans sa première librairie dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés.